Office de Tourisme Pasquale Paoli

Tralonca

Tralonca

A Savoir :

C’est un vieux village en nid d’aigle, qui avait autrefois une position défensive. On peut encore voir les vestiges du village médiéval de Zucarelli sur une crête. A l’est, quelques maisons et bergeries ont été abandonnées. Cependant, Tralonca paraît de nouveau s'éveiller grâce a la proximité de Corte et a la rénovation, et a la construction de nouvelles maisons. Tous les 10 Aout le village fête son Saint Patron "Santu Lorenzu" ce qui donne lieu à de multiples activités. De nombreuses chambres d'hôtes sont à la disposition des estivants qui goutent au calme et à la tranquillité de ce lieu privilégié.Le village possède l’une des rares églises d’architecture gothique en Corse. Au milieu du cimetière, on peut voir la chapelle San Lorenzu, qui était au Moyen-âge le lieu de culte du village. On peut enfin voir les ruines de l’ancienne église romane San Quilico.
A l'entrée du village, se trouve en ensemble de "pagliaghji", maisonnettes de pierre à vocation pastorale et au toit en terre, dont certains ont été rénovés. Ils témoignent d'une ancestrale activité d'élevage de chèvres et de brebis toujours pratiquée au village.
Cet ensemble, unique en Corse par sa densité, a fait l'objet de traités d'architecture pour son caractère remarquable (rapprochement avec le village des bories de Gordes (84) et avec les nuraghe de Sardaigne). Ces constructions sont effectivement réalisées sans étage "apparent" et avec des toits plats, en terrasse, couverts d'argile et de paille hachée (terra rossa). Il s'agit là de locaux à usage de bergeries en partie basse (faible hauteur sous plafond et absence de lumières autre que la porte) et de fenil en partie "haute", d'où le nom corse attribué. En aucun cas, et à travers les siècles, ces locaux n'ont eu de destination d'habitat, ni permanent, ni même provisoire, sauf à servir en cas d'orage... A propos des pagliaghi, voir la page sur "l'Opera di Rutali", et son remarquable travail dans la réhabilitation d'un ensemble de pagliaghi dispersés cependant, sur un parcours de 3 km.
Les maisons de Tralonca ont toutes au minimum trois, voire quatre niveaux pour certaines. Toutes ont d'ailleurs cette caractéristique d'une coupe en "cristal de roche". C'est même cette structure de façades, toutes solidaires (et il faut y voir une symbolique) et particulièrement hautes qui a fait dire de Tralonca que le village était "incastellatu".
En vis-à-vis du village, le vieux hameau du Zuccarellu abandonné, selon la légende, au dixième siècle par la faute d'un de ses habitants. Furieux que la messe ait commencé sans lui, il aurait abattu le curé du village dans un geste de folie. Le hameau fut alors envahi et détruit par les fourmis et ses habitants durent prendre la fuite pour s'établir soit à Tralonca, soit à Sainte Lucie où l'on retrouve le patronyme de Zuccarelli.
L'église de Tralonca est dédiée à San Bernardino. On y découvre un ancien tabernacle en bois sculpté et marqueté de la fin du XVIIème siècle, ainsi qu'un Christ en croix polychrome du XVIIIème siècle. A voir aussi les chapelles de Saint-Roch et San Lorenzo.
Au milieu du cimetière planté de cyprès se trouve la chapelle Saint-Laurent, le saint patron du village fêté le 10 août


A Voir / A Faire :

- L'église gothique de Tralonca :

- Chapelle de San Roccu :

- Chapelle San Lorenzu : 

- Ruines de San Quilicu :

Mairie de Tralonca
20250 Tralonca
+33 (0)4.95.47.13.04
mairie-de-tralonca@orange.fr


Voir sur google Map

Mentions légales | Plan du site | © 2019 - Tous droits réservés

Conception Agence RSK & Agence Addicte