Office de Tourisme Pasquale Paoli

Cambia

Cambia

A Savoir  

Cambia est situé dans la pieve d'E Vallerustie, au pied du versant occidental du Monte San Petrone et en limite du Parc Naturel Régional de Corse, dans la haute vallée de la Casaluna.
Cambia occupe deux vallons encaissés, ceux des ruisseaux de l'Ombriato au nord, et de Sarbaio au sud, deux affluents de la rivière Casaluna. Celle-ci délimite en grande partie son territoire à l'ouest.
Son plus haut sommet est Testa di Catarello (1428 m), « à cheval » sur les communes de Pie-d'Orezza, Carticasi et Cambia, sur la dorsale du massif schisteux du Monte San Petrone. Avec Punta Ventosa (1421 m) l'autre haut sommet « à cheval » sur Pie-d'Orezza, San Lorenzo et Cambia, ils marquent les limites orientales de la commune. Entre les deux sommets, une grotte à Bocca al Prato (1296 m).
La Casaluna traverse la commune. Elle y reçoit les eaux des deux affluents rive droite, les ruisseaux de Sarbaio et de l'Ombriato. Le ruisseau de Biligato prend sa source sous Testa di Catarello. Il prend en aval le nom de ruisseau de Sarbiao dont le cours passe entre le village de Cambia et Loriani son hameau. Le ruisseau de l'Ombriato prend naissance à près de 1150 m sur la commune sous le nom de ruisseau de Mandriolo, sous le lieu-dit éponyme. Il sépare les hameaux de Corsoli et de San Quilico.
La commune est très boisée, habillée essentiellement de chênes verts. Toutefois, les terrains et l'exposition de la commune en font un terroir particulièrement favorable pour la plantation de variétés de châtaigniers, qui sont célèbres dans toute la Castagniccia, pour la forte teneur en fructose de leurs fruits.
La commune de Cambia comprend plusieurs hameaux : Cambia, Corsuli, San Chirgu et Loriani.
De fait, la commune actuelle regroupe quatre villages qui constituèrent longtemps quatre entités religieuses, politiques et économiques indépendantes.
Cambia est connu pour la survivance protohistorique et historique des cultes dits "lunaires".

A Voir / A Faire

- Stantara di Santa Maria : En langue corse « A Stantara » signifie « Statue menhir ». Le passé de la Corse est jalonné d’énigmes, de mythes et de légendes. Les menhirs ont aussi leurs histoires. Ils n’ont pas fini de révéler tous leurs secrets, la clé de lecture de ces témoins du passé n’étant pas encore découverte.

- Chapelles de Santa Maria et San Quilicu : Pour la datation l'archéologue Geneviève Moracchini-Mazel écrit : « nous avons proposé de retenir que sa construction, comme celle de l'église de San Quilicu, pourrait dater des dernières années du 12ème siècle ou du 13ème siècle et qu'elle a dû intervenir en remplacement d'une précédente chapelle préromane (remplois dans la campanile) ».

- Petra frisgiata : Reste encore aujourd'hui une intrigue. Quand a-t-elle été réalisée ? Par qui ? Que signifient ces gravures rupestres ? Autant de symboles et de légendes qui se découvrent du hameau de Corsoli à celui de Loriani. La Petra Frisgiada se trouve à proximité de la chapelle de Santa Maria.

Mairie de Cambia
Village
20244 Cambia
+33 (0)4.95.48.42.48
cambia.mairie@orange.fr


Voir sur google Map


Mentions légales | Plan du site | © 2019 - Tous droits réservés

Conception Agence RSK & Agence Addicte