Office de Tourisme Pasquale Paoli

Alandu

Alandu

A Savoir :

Alando village du Bozio à 745 m d’altitude est formé deux hameaux.
Le premier autour de l’église paroissiale depuis le 18éme siècle, ancienne église conventuelle rattachée au couvent datant de 1525. Ce dernier tombé dans le domaine privé, en indivision, est en ruine. La municipalité essaie de l’acquérir afin de le restaurer. L’ensemble est classé depuis 1995 monument historique. L’église abrite un tableau du 17éme siècle représentant la SAINTE PARENTE qui est inscrit depuis 2005.
C’est devant le couvent que fut tué le 28 mars 1747 MARIU EMANUELLU MATRA qui poursuivait à travers le Bozio son ennemi PASCAL PAOLI , accompagné d’une petite troupe, qui se réfugia le 27 dans le couvent et qui fut libéré par son frère CLEMENT.
Au-dessus de l’autre hameau sur le rocher qui le domine il y avait le château de SAMBUCUCCIU.
SAMBUCUCCIU fut à l’origine de « la terra de comune ». Vers 1358 il dirige une révolte populaire qui chasse les seigneurs de leur fief et détruit leur château. Ils sont remplacés par des Caporali. Le peuple s’administre en se réunissant dans les églises et une fédération de la terra de comune est créer. Sambucucciu assure sa protection en signant avec Simone Boccanegre doge de Genes un accord contre un impôt de 20 sous par feux. En 1366 il fait partie des conseillers du gouverneur génois de la Corse. Il meurt de la peste en 1370. A la sortie du hameau se dresse depuis 1994 une statue monumentale de Sambucucciu du sculpteur corse Noel Bonardi.
La commune possède d’autre édifices, la chapelle St Sebastien, la chapelle romane en ruine de Ste Marie, une table d’orientation qui permet d’admirer tous villages du Bozio.
La commune est située en zone naturelle d’intérêt écologique, faunistique, et floristique.

Sambucucciu d’ALANDO
La plus énigmatique des personnalités historiques insulaires. Il serait né à Alando (Boziu) et aurait été le précurseur du système des «Terre di u Cumunu».
Bien qu’on ne sache pas s’il a réellement existé on lui attribue la responsabilité de la révolte anti féodale du centre de l’île en 1358. Sambucucciu d’Alando éveille l’île au parfum égalitaire avec l’avènement en deçà des monts de la «Terra di Commune».

A Voir / A Faire :

- L'église paroissiale Saint François : Selon les écrits, l'église et le couvent ont été érigé en 1623. Selon les archives, en 1846 l'église est en ruine suite à la révolution. Reconstruite en 1865, elle retrouva sa fonction d'église paroissiale. Sur la façade de la partie la plus ancienne de l'édifice, des trous sont visibles. Selon la tradition orale, il s'agirait d'impacts de balles laissés lors de la bataille opposant les troupes de Pascal Paoli et d’Emmanuel Matra. Sur la façade principale, une plaque inscrite est présente: la date du 30 juin 1761 semble être écrite et pourrait correspondre à la date d'agrandissement de l'égliseou se trouve le tableau du 17ème siècle représentant la Saint Parente.
 
- Couvent d'Alandu : Edifice figurant sur le cadastre napoléonien dressé en 1862. Couvent fondé en 1623 par les Franciscains observantins, fut, en 1757, le lieu du combat entre les troupes du général Pascal Paoli et celles d'Emmanuel Matra au cours duquel celui-ci fut tué. Désaffecté en 1791, il servit de casernement à la gendarmerie de 1804 à 1863. A partir de cette date, il fut entièrement privatisé.

- Château et statue de Sambucucciu : Aujourd'hui, nous trouvons une statue réalisée par Noël Bonardi que l'on peu voir à la sortie du village non loin de l'ancien couvent.

- Chapelle St Sébastien : Chapelle pouvant dater du 16e siècle comme l'indique l'écriture présente sur le linteau de la chapelle (1509 ou 1594). Chapelle de plan allongé à nef unique voûtée en arrête au dessus des ouvertures, chœur peu profond, charpente en bois soutenant le toit, autel aujourd'hui recouvert de plâtre mais possédant des peintures, peintures sur les murs, linteau monolithe.

- Chapelle Romane Santa Maria Assunta : L'édifice est aujourd'hui en ruine, seule une partie du chœur de l'église est encore debout. Le chœur a été comblé avec des pierres et les murs latéraux restants ont été consolidé avec du mortier pour stabiliser la dégradation de l'édifice. Edifice figurant sur le cadastre napoléonien dressé en 1862. Geneviève Moracchini Mazel évoque la possibilité que l'église ait été élevée au 7e siècle.

- Table d'orientation :

Mairie de Alando
Village
20212 Alando
+33 (0)4.95.48.66.91
mairiealando@wanadoo.fr


Voir sur google Map

Mentions légales | Plan du site | © 2019 - Tous droits réservés

Conception Agence RSK & Agence Addicte