Office de Tourisme Pasquale Paoli

L'église Santa Reparata

Merusaglia

Perchée sur son promontoire à 900 m d’altitude, elle domine Morosaglia et les villages environnants. Cette église a été inscrite le 23 juin 1993 aux Monuments Historiques.
Comme toutes les Églises piévanes, elle est placée au croisement de chemins muletiers, au centre géométrique pour permettre à tous les habitants de s'y rendre, croisement des chemins menant à Rocca-Suprana, Rocca-Suttana, Stretta.
Sa datation n’est pas précise car l’édifice a subi des remaniements successifs. La première construction daterait du VII ème siècle. Il s’avère que certaines pierres ont servi plusieurs fois ; les plus anciennes semblent dater de l’époque préromane. En effet, le linteau de la porte principale et des corbeaux qui le soutiennent datent de cette période. Selon Mme Moracchini-Mazel, le tympan monolithe placé au-dessus du linteau daterait du début du XIIème siècle; ce dernier est orné de deux serpents entrelacés se mordant la queue. A l'intérieur un Chemin de Croix naïf du XVIII ème siècle probablement du même artiste que celui de Carcheto. Pascal Paoli y fut baptisée, jusqu'aux environs de 1935, c'était l’église paroissiale. 
Construction à nef unique, terminée à l’est par une abside semi-circulaire, voûtée en « cul de four ». Les deux chapelles latérales furent ajoutées plus tardivement.L'abside comporte en insertion des pierres sculptées qui n’y ont pas leur place. S’agit-il des restes de chapelles détruites, la plus proche étant Santa-Cicilia ? Reparate aurait vécu à Césarée de Palestine en 250. Obligée à se marier, elle s'enfuit dans un monastère déguisée en homme ; ce qui lui valut d'être accusée de luxure et exécutée. Les accusations s'étant révélées fausses, elle fut réhabilitée. Son culte remonte au IXe siècle. Fête le 8 octobre.


Voir sur google Map

Mentions légales | Plan du site | © 2019 - Tous droits réservés

Conception Agence RSK & Agence Addicte