Office de Tourisme Pasquale Paoli

Couvent San Francesco di Caccia

Castifau

Le Couvent de San Francesu di Caccia est situé sur la route qui relie Castifao à Moltifao au col (493 m) du même nom. Il a été fondé en 1510 par un religieux franciscain, Giovacchino originaire du village de Sepula (abandonné depuis le 18ème siècle).
En 1553, au temps des guerres de Sampiero, le couvent est détruit en grande partie par les troupes du général génois Doria. Il sera restauré en 1569 par le frère Agostino della Popolasca, son « gardien » c'est-à-dire son supérieur. Les bâtiments vont être restaurés, agrandis et améliorés. La toute première église est consacrée en juillet 1569, elle abrite les reliques de deux saints « San Costanza » et « San Grato ». Devant l’importance du lieu de culte, la construction d’une seconde église est rendue nécessaire en 1750.
C’est dans ce couvent que Pascal Paoli rassemblera, en avril 1755, la Cunsulta di Caccia, qui jette les bases de la Constitution de la future Corse indépendante qui sera adoptée plus tard à Corte.
Après l’annexion française en 1769, les français installent leurs troupes et leurs juridictions d'exceptions. Le Couvent de Caccia héritera des deux: le Régiment Provincial, et en 1772, une des quatre Juntes Nationales créées par Marbeuf, gouverneur de l'île pour la France. En 1782 un pan de voûte s'effondre, causant de nombreuses victimes.
Lors de la Révolution Française, il est pillé et ruiné. Bon nombre de ses terrains sont vendus aux enchères ; son mobilier est dispersé dans les environs. Le village voisin de Moltifau conserve aujourd'hui encore l'imposant tableau de la Cène qui se trouvait dans le réfectoire du couvent.
En 1824 la commune décide d'en faire le cimetière municipal.
L'église Saint-François du couvent, celle de 1750, est protégée et classée Monuments Historiques par arrêté du 28 mai 1979


Voir sur google Map


Mentions légales | Plan du site | © 2019 - Tous droits réservés

Conception Agence RSK & Agence Addicte