Office de Tourisme Pasquale Paoli

Départ tout en douceur pour les Hivernales de la montagne

Presses - //

Départ tout en douceur pour les Hivernales de la montagneDépart tout en douceur pour les Hivernales de la montagneDépart tout en douceur pour les Hivernales de la montagneDépart tout en douceur pour les Hivernales de la montagneDépart tout en douceur pour les Hivernales de la montagneDépart tout en douceur pour les Hivernales de la montagne

Voir sur google Map

Départ tout en douceur pour les Hivernales de la montagne

M.-A. I. / PHOTOS JEANNOT FILIPPI 

Mado, à l'image de l'ensemble des bénévoles mobilisés qui se sont employés avec élégance et brillance, s'implique sans relâche pour donner à la montagne des reflets éclatants lors des Hivernales 2019. / PHOTOS JEANNOT FILIPPI 

C'est parti à Vergio pour deux jours de fêtes et de découverte des activités sportives de pleine nature en hiver. La première journée d'hier a rassemblé nombre de familles et d'amis, augurant d'une belle affluence aujourd'hui

Sous un soleil resplendissant et un parterre immaculé, les passionnés de sensations fortes ont été gâtés hier lors de l'ouverture des 13es

Hivernales. Parée de ses plus beaux attributs, la montagne n'a jamais semblé aussi belle. Les sommets ont donc été atteints et ce, grâce à l'implication des bénévoles mobilisés.

Les petits et les grands ont été ravis, à l'instar de Camille, Laura et leurs six amis qui ont sauté sur l'occasion de quitter temporairement Porto-Vecchio pour rallier le Niolu. "C'est une superbe occasion de partager un week-end entre nous. Camille est venue l'an dernier et elle nous a convaincus de venir car selon elle c'était super. Elle avait bien raison", retrace Laura. "Nous sommes aussi venus pour tester les activités dont le ski de fond", complète avec charme Camille.

Vanessa en mode "même pas peur"

Un peu plus loin, les hommes du détachement ajaccien du PGHM multiplient les apports de connaissance en cas d'avalanche tandis que leurs homologues cor-tenais ont pris un peu de hauteur pour dresser un mur d'escalade tout en glace. Avec le soutien bienveillant des militaires, François, de la région bastiaise, motive Vanessa qui, sans trembler ou presque, joue le jeu. Avec un sourire éclatant, elle parvient même à relever le défi avec panache. Après avoir retrouvé la terre ferme, elle s'amuse à avouer que "c'était plus simple que le ski de fond où je me suis vautrée comme jamais".

Des éclats plein les yeux

Autour des chiens Husky conduits par la propriétaire et Musher de la meute, à savoir Marilyn Russo, les plus jeunes ont vécu des sensations moins périlleuses. Accompagnés par cette passionnée bénévole, venue de Porticcio avec sa nièce Marine et son amie bastiaise Mado, les minots se sont régalés, certains se voyant déjà revêtir le costume de Père Noël. "Nous essayons de faire plaisir au plus grand nombre, explique avec élégance Marine. Les chiens se régalent eux aussi car ils reçoivent des caresses tout au long de la journée." Des moments magiques pour chacun qui doivent donc beaucoup aux bénévoles parmi lesquels figure le Calvais Jacques Bereni, accompagnateur montagne qui a pris en charge l'atelier ski de fond. "C'est ma dixième participation. Le plaisir reste inchangé depuis le début. C'est vraiment une ambiance très familiale qui règne durant ces deux jours.

"Les personnes qui interviennent apportent leur écho à la démarche de sensibilisation et de promotion de la montagne. En somme, c'est une grande fête qui regroupe la famille de montagnards et chaque membre met ses compétences au service de tous ceux qui nous rejoignent. C'est vraiment bon enfant et nous sommes chanceux d'avoir un tel ensoleillement. Avec le manteau neigeux, ce sont les conditions idéales pour s'amuser autour des activités proposées", se réjouit-il.

À n'en pas douter, la journée d'aujourd'hui devrait réserver les mêmes douceurs, climatiques et humaines.

 Dans le fond et dans la forme, en famille et entre amis, les Hivernales offrent des moments uniques.  Vanessa et son élégance forment un tout capable de faire fondre toutes les glaces du monde.  Elliot a profité des savoir-faire des militaires cortenais du PGHM pour une évolution sur la cascade de glace sensationnelle.  Zoé a été très courageuse face à la difficulté du mur de glace.  Dans le sillage de leur charme, Camille (en rose) et Laura vivent des instants inoubliables avec leurs amis de la Cité du sel.



Presses

Mentions légales | Plan du site | © 2022 - Tous droits réservés

Conception Agence RSK & Agence Addicte