Office de Tourisme Pasquale Paoli

À Calacuccia, une fête de la nature intimiste

Presses - //

festafestafestafesta

Voir sur google Map

À Calacuccia, une fête de la nature intimiste

M.-A. I.
Les balades sur l’eau ont associé l’esprit sportif à l’envie de mieux connaître l’environnement.
Hier, les espaces du lac du Niolu ont ravi les inconditionnels de nature et de grands espaces pour lesquels la journée a pris des allures de visite privée
Camille (à dos d’âne), son petit frère Pierre-Marie et leur maman Lætitia ont partagé des moments privilégiés hier à Calacuccia.

La faible affluence a finalement eu un effet positif sur les passionnés qui ont fait le déplacement hier aux abords du plan d’eau de Calacuccia.

Les amoureux de verdure venus participer à la fête de la nature organisée par EDF, en partenariat avec le conservatoire des espaces naturels (Cen) et le CPIE A Rinascita, ont pu s’en donner à cœur joie.

"L’idée est de coorganiser un événement festif et familial autour de l’environnement, explique Frédérique Nicoli, chargée de communication. C’est l’occasion de sensibiliser le public - de tous les âges - aux différentes actions que nous mettons en place avec nos partenaires pour préserver la biodiversité et qui sont en lien avec notre activité. Par exemple avec le CPIE, depuis plusieurs années, nous portons le programme "Éco l’eau" destiné aux classes de primaire du Cortenais et de ses environs. Nous sensibilisons ainsi les jeunes aux bonnes pratiques à adopter pour bien consommer l’eau, tout en leur expliquant comment fonctionnent nos barrages hydroélectriques mais aussi comment nous gérons cette énergie renouvelable", développe la jeune femme.

L’utile et l’agréable font la paire

Et dans ce vaste projet, l’implication des agents du producteur d’électricité a été majeure. Parmi eux figurent notamment "des hydrauliciens de Castirla qui sont venus pour parler de la sûreté aux abords des barrages", ajoute Frédérique Nicoli.

C’est donc sur un grand espace dessiné et décrypté par des professionnels que les passionnés ont partagé une journée en prise directe avec une faune et une flore aux multiples facettes.

Parmi les animations proposées, les balades sur l’eau assurées par le Canoé Kayak club du Golu qui, selon Arnaud Lebret, chargé de mission au Cen, sont "l’occasion d’utiliser un moyen de déplacement adapté pour mieux s’immerger dans ce milieu spécifique".

Aux côtés des kayakistes, Arnaud a pris part à toutes les sorties pour "faire découvrir la biodiversité du site mais aussi, plus largement, celle des espèces présentes en Corse. Ce type d’animation marche très bien. C’est complémentaire avec le sport et l’apprentissage du milieu naturel", défend-il.

Autre amusement très prisé, les promenades à dos d’âne grâce aux animaux de Pasquin, venu spécialement d’Albertacce : "Un ami me l’a demandé et j’ai accepté même si ma spécialité est plutôt d’organiser de grandes randonnées. Mais selon moi, participer à ce genre d’événement permet de mettre en valeur l’âne et de rappeler l’aspect patrimonial qu’il incarne."

Sidonie, stagiaire du Cen, a présenté les spécificités des tortues présentes en Corse, dont celles de Floride invasives.
Avec des jeux et des animations à foison, les générations futures ont mesuré l’intérêt de préserver l’environnement grâce aux passionnés déployés pour faire de la journée une belle fête de famille.



Presses

Mentions légales | Plan du site | © 2019 - Tous droits réservés

Conception Agence RSK & Agence Addicte