Office de Tourisme Pasquale Paoli

L’association Cap part en guerre contre l’isolement

Presses - //

L’association Cap part en guerre contre l’isolementL’association Cap part en guerre contre l’isolement

Voir sur google Map

L’association Cap part en guerre contre l’isolement

MORGANE QUILICHINI
Au menu de ce premier rendez-vous, un atelier cuisine a permis de confectionner crêpes et migliaccioli.

Dans les villages en hiver, le premier souci des habitants les plus âgés, c’est l’isolement. Une problématique contre laquelle l’association Cap aide à la personne a décidé de lutter, par le biais d’un appel à projets lancé par la CdC et baptisé "Bien vieillir en Corse"."C’est dans ce cadre que nous avons lancé une série d’ateliers, expliquent Clémence Raffin, Livia Legras-Perfettini et Stéphanie Verdi, qui tourneront dans les territoires et notamment dans le rural sur les années 2019 et 2020."

Migliaccioli : farine et eau, fromage frais en quantité généreuse et un œuf pour lier.

Au rythme d’un atelier par mois et par commune, les membres de Cap iront au contact des habitants, pour (re)créer du lien. Et tant qu’à faire, apprendre de nouvelles choses.

En début de semaine, c’est à Omessa qu’a été inauguré le dispositif. Dans la salle des mariages de la mairie, autour de la grande table, une quinzaine de personnes s’est retrouvée pour un atelier cuisine, animé par Lætitia Masotti, cuisinière diplômée en maison de retraite.

Sur la table, les ingrédients préparés et la crêpière qui chauffe ne laissent que peu de place au doute. Au menu, crêpes et migliaccioli. Recette de base pour les premières, moins connue des cuisinières pour les seconds. Et l’on prend des notes : farine et eau, fromage frais en quantité généreuse, un œuf pour lier le tout. Les proportions ? "Moi, lance une dame, je fais a vista !" Quand la consistance est bonne, on met à cuire les petites galettes épaisses. Venu de Caporalino et spécialiste de la pizza, Paco, 91 ans et seul homme de l’équipe, vérifie que la cuisson se passe bien. Et fait le service. Un verre de limonade pour arroser tout ça. On rit, on discute, on (re)créé du lien, objectif atteint.

Babbò.com et babbò’s café

Durant les deux années à venir, les ateliers vont partir en tournée, à Erbaghjolu et Omessa pour ce qui concerne le Centre Corse. Sur toutes les thématiques proposées dans le cadre de l’appel à projets, trois ont été retenues : manghja bè "pour lutter contre la dénutrition" ; babbò.com, "une initiation à l’informatique, car de plus en plus de services publics sont dématérialisés et les personnes âgées sont souvent démunies face à cela. Avec cet atelier, nous tentons de réduire la fracture numérique" ; et enfin, babbò’s café, un simple moment de partage, "où nous venons avec des jeux de société et de quoi faire un goûter. Un moment de détente pour des gens qui ne le feraient peut-être pas d’eux-mêmes."

Ces ateliers ne sont pas réservés aux bénéficiaires de l’association Cap mais sont, au contraire, ouverts à tous.

Lundi à Omessa, on entendait les rires des participants depuis la rue, et c’était bien.

Informations, horaires et calendrier : 04.95.30.30.10



Presses

Mentions légales | Plan du site | © 2019 - Tous droits réservés

Conception Agence RSK & Agence Addicte