Office de Tourisme Pasquale Paoli

Sant’Antone retrouve les siens depuis le Moyen Âge

Presses - //

Sant’Antone retrouve les siens depuis le Moyen ÂgeSant’Antone retrouve les siens depuis le Moyen Âge

Voir sur google Map

AU FOND DES CHŒURS

Sant’Antone retrouve les siens depuis le Moyen Âge

B. I.-L.
Édifiée en 1443, la petite chapelle faisait autrefois partie d’une abbaye.

Elle domine les lieux depuis 1443. La petite chapelle (20 m²) de Sant’Antone, située à plus de 1 000 mètres d’altitude sur les hauteurs du village de Bustanicu, fait face au San Petrone. Dédiée à saint Antoine de Padoue depuis le Moyen-Âge, elle a certainement été édifiée sur un lieu traversé par les hommes depuis l’Antiquité.

"Elle est tout près de la Via Romana, révèle Pierre Taddei, le maire. En contrebas, se trouve une fontaine que nous avons réhabilitée, il y a quatre ans, avec la communauté de communes." Un chantier de 40 000¤, afin de redonner vie à ce lieu où les hommes venaient certainement se désaltérer depuis des siècles, voire des millénaires.

Tous les ans, le 13 juin, la fête de Saint-Antoine de Padoue est célébrée à la chapelle Sant’Antone. Une tradition ancienne qui (après être tombée en désuétude) a été remise à l’honneur à la fin des années 1980 par l’ancien maire et conseiller général, Antoine Perinetti. "Lorsque j’étais enfant, il y avait une foire à l’occasion de la Saint-Antoine. Il y avait des marchands de pipes et de couteaux, se souvient Pierre Taddei. À l’époque on organisait le banquet dans le vieux pagliaghju situé juste à côté." Désormais, "120 à 150 personnes, voire plus de 200 lorsque la fête tombe en week-end" se déplacent de toute la Corse pour participer à la messe, la procession et le buffet champêtre, of- fert conjointement par la mairie et l’association des chapelles de Bustanico. Des chanteurs venus de toute la Corse se mêlent aux festivités.

Lors de la procession, la statue de saint Antoine - repeinte par la municipalité il y a trois ans - est guidée jusqu’à la fontaine, avant de revenir à la chapelle.

Dernier vestige d’une ancienne abbaye

Autrefois, la chapelle aurait fait partie d’une abbaye dédiée à saint Antoine - l’Abbadia di Sant’Antone - où des moines auraient vécu à l’écart du monde. À proximité de la chapelle, un pagliaghju en ruine et les vestiges d’aghje sont les derniers témoins de cette époque. Sur le fronton, une inscription atteste la fondation et la vie de la bâtisse : "Fondata 1443 - Edificata da i curato Pinelli 1892".

"On raconte qu’un moine y serait même enseveli, mais nous n’en avons aucune preuve", note prudemment le maire.

Régulièrement, des travaux d’aménagement et de rénovation ont été menés par la commune : le toit en lauze a été réhabilité il y a une vingtaine d’années, un socle bétonné a été posé sur le parvis en 2005, un bâtiment de 100 m² a été construit il y a huit ans à proximité, pour installer le buffet de la Saint-Antoine et un comptoir "même lorsqu’il pleut", et un muret a été restauré en pierre d’Orezza à proximité de la bâtisse.

Un champ voisin a également été démaquisé pour créer un parking. Enfin, la piste qui y mène est réaménagée tous les ans.

"Cette année, nous allons prévoir des WC extérieurs et prochainement, nous referons la façade ainsi que la porte", complète Pierre Taddei.

Un pas après l’autre, la commune et l’association des chapelles de Bustanico avancent.

Pour préserver la foi et le cœur du saint patron des marins, des naufragés et des prisonniers, à qui l’on prête le pouvoir d’exaucer les vœux et de rendre la santé et les objets égarés à ceux qui les ont perdus.

La croix et la bannière aux enchères

Chaque année, le 13 juin, la statue est portée en procession par les habitants.

Chaque année, la bannière de saint Antoine est mise aux enchères. Si une femme la remporte, elle aura le privilège de la porter en début de procession. Si c’est un homme, il l’offrira à la dame de son choix. Les fonds récoltés sont reversés à l’association des chapelles de Bustanico. Présidée par la 1re adjointe, Françoise Ruggeri, celle-ci se charge de l’entretien de l’église paroissiale et des chapelles de la commune, ainsi que des manifestations célébrées au village, dont la Saint-Césaire - la fête patronale du village - le 27 août. C’est également l’association qui se charge d’organiser le goûter de Noël des personnes âgées du village.



Presses

Mentions légales | Plan du site | © 2019 - Tous droits réservés

Conception Agence RSK & Agence Addicte